Recevoir la Newsletter
Chaque mois un HAPPENING
autour d'un nouveau titre
et de SES COULISSES
Nos auteurs vous répondent ! Rendez-vous sur Facebook pour poser vos questions à Roland Goeller

Ce mois sur 15K découvrez Prise de bec

Un texte de Roland Goeller lu par Aurélien Jarry

Le narrateur, enfant, se rend à l'école et oublie son livre de lecture. Il dit au maître : Ich hab’s Lesebuch vergessen, mais ce dernier s'écrie : Je n’ai pas compris.

La scène se passe au début des années soixante, dans cette Alsace d'après la guerre où il était chic de parler français et de refouler l'autre langue, celle qui se parle à la maison, en famille, et qui rappelle un passé obscur. Un moment d'inattention et déjà le bec, comme un second organe de la parole, se met à parler à tort et à travers, comme il nous a poussé !

LES COULISSES Prise de bec
L'auteur
Roland Goeller
Le narrateur
Aurélien Jarry

L’interdiction de sa langue comme enfouissement, annihilation de l’identité d’un peuple. Ce texte a une résonnance particulière à une époque où notre société tend à la simplification par l’uniformisation, où notre système éducatif se fait l’arbitre des langues à conserver et de celles à délaisser.

Roland Goeller choisit ici le prisme de l’enfance pour aborder la question de la langue alsacienne. Il nous livre une histoire touchante, tendre et drôle où la langue du bec, ainsi que le jeune narrateur nomme l’alsacien, punie par le professeur, oblitérée par l’administration et les personnes distinguées, trouve finalement ses poches d’existence dans la cour de récréation ou la bouche d’un conducteur d’autobus.

DÉJÀ PARU
Google+         FAQ - CGV - Mentions Légales - Ressources développeurs - Crédits

©2015 Copyrights - All Rights Reserved